Menu Search

L'UNICEF s'invite à l'Assemblée nationale le 11 mai

Article publié le 09/05/2011 à 18:35

Reprochant à l'État français de ne pas respecter la Convention internationale des droits de l'enfant, l'UNICEF, interviendra chaque trimestre au sein de l'Assemblée nationale. La première édition de ces rencontres pour l'enfance aura lieu le 11 mai prochain.

L'UNICEF s'invite à l'Assemblée nationale le 11 mai

Une France pas assez respectueuse des droits de l'enfant

Pour le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) la France ne respecte pas assez les droits des enfants notamment les convention internationale. Ainsi, selon UNICEF-France, seuls 11 des 54 articles de la convention internationale des droits de l'enfant (CIDE) sont effectivement reconnus par l'État.

Des interventions régulières à l'Assemblée

Afin de remédier à cette non-reconnaissance et pour faire avancer les débats sur la protection de l'enfance, UNICEF-France à instaurer un partenariat avec les parlementaires.

Désormais, une fois par trimestre se dérouleront  à l'Assemblée nationale les "rencontres pour l'enfance". Ainsi les représentants français de l'UNICEF pourront présenter  leurs projets et débattre au même titre que les parlementaires  sur des sujets parfois trop peu abordés.

La première de ces rencontres aura lieu le 11 mai prochain. À l'ordre du jour : la question de la justice des mineurs, français et étranger et leur considération dans le projet de loi de réforme de la justice.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

La Protection Maternelle Infantile est un dispositif essentiel pour les familles, c'est pourquoi AlloPMI vous informe de l'évolution de la protection qu'elle offre.

Publicité