Menu Search

Une marche des bébés pour la recherche sur la prématurité

Article publié le 03/04/2012 à 16:12

Le 14 octobre 2012 se tiendra à paris la deuxième marche des bébés. Un événement destiné à recueillir des dons pour la recherche sur la prématurité et le retard de croissance intra-utérin. Les participations sont ouvertes.

Une marche des bébés pour la recherche sur la prématurité

Une Fondation pour la recherche sur la prématurité

Ce vendredi 30 mars, la Fondation Premup a officiellement annoncé le lancement de sa deuxième marche des bébés, un événement destiné à collecter des fonds pour la recherche sur la grossesse et la prématurité.

Concrètement l'action générale de la Fondation s'articule autour de deux axes principaux de recherche : "protéger la santé de la femme enceinte", et "prévenir la prématurité et protéger le nouveau-né prématuré".

Dans ce cadre, les fonds récoltés lors de cette édition 2012 de la marche des bébés, permettront de fiancer un projet de recherche sur le retard de la croissance intra-utérin ou RCIU, première cause de mortalité périnatale en France.

Une collecte de fonds individuelle ou en équipe

Pour participer à la marche qui se tiendra le 14 octobre 2012 à Paris, il suffit de s'inscrire sur le site de l'événement (2012.marchedesbebes.fr) et de collecter des dons.

Il est possible de participer individuellement ou en équipe en créant une page de collecte sur le site ou en rejoignant une équipe déjà formée. La limite minimum pour prendre part à la marche du 14 octobre est fixée 150 euros.

Bien sûr il est également possible d'effectuer de plus petits dons directement sur le site.

410 000 euros collectés en 2011

Avec plus d'un millier de participants dont plusieurs célébrités, la 1re édition de la marche des bébés, organisée le 16 octobre 2011 aura permis à la fondation Premup de récolter plus de 420 000 euros.

En place depuis le 21 septembre 2007, la fondation veut donner les moyens à la médecine actuelle de comprendre les troubles et maladies périnatales.

Sous l'impulsion de Danièle Evain-Brion, la présidente du comité de pilotage de la fondation et également chercheur et médecin, la fondation permet également d'intégrer, d'impliquer le grand public dans ces recherches. Une forme de sensibilisation à ces maux souvent méconnus tels que la pré-éclampsie.

"La grossesse n’est évidemment pas une maladie, mais les pathologies qui lui sont associées sont souvent lourdes de conséquences pour la mère ou pour le nouveau-né" précise ainsi Danièle Evain-Brion sur le site de l'institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM).

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Suivez les événements départementaux ou locaux qu'organisent régulièrement les centres de la Protection Maternelle Infantile, comme les réunions de sensibilisation ou d'information sur la protection sanitaire.

Publicité