Menu Search

Une enquête européenne sur les préoccupations des mères

Article publié le 05/05/2011 à 16:23

Intitulée, "ce que les mères d'Europe veulent" une étude du mouvement mondial des mères Europe (MME Europe) a été réalisé sur plus de 11 000 mamans issues de 16 pays différents. 3 éléments phares de cette enquête.

Une enquête européenne sur les préoccupations des mères

Pour une écoute particulière

En Europe, 76 % des femmes de plus de 18 ans sont mamans. Elles ne sont pourtant que peu écoutées en tant que tel. Leurs points de vue en tant que mère ne sont  également que trop rarement pris en compte dans les politiques et réformes pouvant impacter sur la famille.

Le nombre et la qualité de réponses reçues par MME Europe conforte l'ONG dans son action, les mères doivent pouvoir parler en leur nom propre. Ainsi, l'organisation demande "aux politiciens européens d'ouvrir des axes de dialogue avec les mères, et aux gouvernements de prendre en compte les opinions des mères en créant des politiques sociales bénéfiques aux parents, aux enfants et à la société en général".

Une cohésion de point de vue

Le deuxième pont important de l'étude, tient dans la cohésion des propos tenus, comme si toutes les mères parlaient d'une seule voix, celle-ci faisant ressortir 3 préoccupations majeures :

  • Le temps.  "Les mères qui ont répondu à l'enquête demandent que leur gouvernement prenne des mesures qui les aident à mieux contrôler et à améliorer l'équilibre entre vie professionnelle et vie familiale. (solutions de garde plus souples, plus grande flexibilité dans les horaires de travail, augmentation de la durée du congé de maternité et du congé parental, ...).
  • Le choix . "Les mères interrogées demandent davantage de reconnaissance officielle des parents au foyer pour prendre soin de leurs enfants, à temps plein ou à temps partiel". (plus de soutien, options économiquement réalisables, choix entre les solutions de garde externe ou familiale).
  • La reconnaissance ."Ces mères de famille demandent la reconnaissance de l'importance du travail d'accompagnement effectué par la famille et des rôles de mère et de père. Elles demandent que les familles soient reconnues comme ressources majeures pour la société tout entière et comme sources de cohésion sociale".

"Au foyer" ou à "travail  rémunéré",  des statuts obsolètes

Pour les mères interrogées, il n' y a pas de choix à faire entre être "mère au foyer" et "mère qui a un travail rémunéré". Pour la plupart des femmes interrogées, le statut de mère comporte ces deux définitions, c'est à dire "être active sur le marché de l'emploi et veut avoir du temps pour leurs enfants". L'emploi du temps variant en fonction du nombre et de l'âge des enfants. Impossible donc de se cantonner à un statut fixe.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Ce flux d'actualités consacré à la Protection Maternelle Infantile vous tient au courant du niveau de protection sanitaire dont vous pouvez disposer avec les centres PMI.

Publicité