Menu Search

Un examen des hanches préconisé chez le nourrisson

Article publié le 12/04/2011 à 19:02

Afin de prévenir toute luxation pouvant avoir des conséquences sur l'apprentissage de la marche, les pédiatres et organismes préconisent un examen attentif des hanches du nourrisson. Des gestes quotidiens peuvent également prévenir cette "maladie".

Un examen des hanches préconisé chez le nourrisson

Un mal plutôt rare

La luxation de la hanche concerne ente six et vingt mille nouveaux nés par an. Il faut cependant bien dissocier la vraie luxation de la hanche, signifiant une sortie totale de la tête fémorale, de la "maladie de la hanche" aussi appelée "dysplasie congénitale de la hanche" correspondant à un mauvais creusement du cotyle (cavité du bassin dans laquelle s'emboite le fémur).

La première, beaucoup plus rare, concerne essentiellement,les filles, les bébés de poids important, ceux qui e présentent en siège à la naissance ou encore les premiers nés d'une famille.

Un diagnostic obligatoire

Pour rappel, le premier examen prénatal a lieu 4 mois après la naissance. Cet à l'occasion de cet examen que le pédiatre doit s'assurer du bon développement des hanches de l'enfant, et préconiser une échographie si nécessaire.

Des gestes à savoir

Afin de prévenir cette "maladie", différents gestes peuvent être appris. De nombreuses associations pour la petite enfance propose ainsi des "stages de portage du bébé en écharpe", un mode portage préconisé par les médecins pour le bon développement et maintien général du nourrisson. Autre "bon coup" à prendre, la lange en abduction (cuisse écartées), via un harnais ou une culotte d'abduction, jour et nuit pendant les 4 premiers mois, puis lors du couchage de l'enfant (sieste et nuit ) les deux mois suivants.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Les actualités vous informent au jour le jour des changements dans les lois qui déterminent la politique des centres de la Protection Maternelle Infantile.

Publicité