Menu Search

Protection de l'enfance : l'ODPE de Gironde rend son rapport

Article publié le 13/09/2011 à 14:46

Créé en 2009, l'observatoire départemental de la protection de l'enfance (ODPE) de Gironde a remis son premier rapport annuel au conseil général ce lundi 12 septembre. L'occasion pour l'observatoire d'émettre plusieurs recommandations d'actions.

Protection de l'enfance : l'ODPE de Gironde rend son rapport

Un bilan et des recommandations pour une action départementale

Élément phare de la protection de l'enfance au niveau départemental, l'observatoire départemental de la protection de l'enfance (ODPE) "est composé des représentants des services du Département, ceux de l’État parmi lesquels l’Éducation Nationale, les services judiciaires (Parquet des mineurs, tribunaux pour enfants, protection judiciaire de la jeunesse ), de la santé (du secteur hospitalier pédiatrique, de la psychiatrie infanto-juvénile, du médico-social ), la Caisse d'Allocations Familiales, les représentants des associations gestionnaires d'établissements et services sociaux et médico-sociaux, de l'Union départementale des associations familiales, d'associations diversement concernées, et d' universitaires".

Réunissant les chiffres clefs et bilans des actions entreprises en matière de protection de l'enfance au niveau départemental pour cette année, le rapport remis ce lundi par la présidente de l'ODPE de Gironde, Adeline Gouttenoire au président du Conseil général Philippe Madrelle, servira surtout au futur schéma d'actions.

Le prochain schéma départemental de la prévention et de la protection de l'enfance devant être mis en place pour la période 2012-2016 à la fois par le CG et la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ), devrait  être ainsi renforcé par les données du rapport.

Dans le détail, l'ODPE oriente ses prérogatives selon deux thématiques, l'une dédiée aux formations professionnelles dans le secteur de la protection de l'enfance, l'autre portant sur les actions concrètes vis à vis des "jeunes en grande difficulté".

Dans son premier rapport annuel l'observatoire fournit donc de nombreuses recommandations à l'intention des structure départementales. Il souhaite par exemple :

  • La mise en place d'une "Maison Départementale des Adolescents" ou encore d'un "home d'accueil thérapeutique intersectoriel, destiné aux mineurs confrontés à des difficultés complexes".
  • La poursuite et l'amélioration d'actions déjà en place  comme la poursuite et généralisation de la "campagne de prévention contre le syndrome du bébé secoué".
  • L'ODPE souhaite également "renforcer le dispositif de défense des droits de l'enfant dans le cadre des procédures d'assistance éducative" ou "favoriser de nouvelles formes de soutien à la parentalité pour maintenir le lien entre l'enfant placé et ses parents".

Pour plus d'informations il est possible de consulter le rapport dans son intégralité sur le site du CG de la Gironde cg33.fr dans les prochains jours.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Ce flux d'actualités consacré à la Protection Maternelle Infantile vous tient au courant du niveau de protection sanitaire dont vous pouvez disposer avec les centres PMI.

Publicité