Menu Search

Maternités : un drame sur fond de désertification médicale

Article publié le 23/10/2012 à 17:27

En 10 ans, le nombre de maternités a fortement diminué selon une étude de la Drees. Une baisse qui peut s'avérer dramatique pour certains départements ruraux où l'accès aux soins reste trop éloigné.

Maternités : un drame sur fond de désertification médicale

Un nouveau-né décède sur le trajet de la maternité

17 min, c'est le temps moyen nécessaire pour la moitié des femmes pour se rendre à la maternité selon une étude de la direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (Drees).

Si ce temps est resté stable entre 2001 et 2010, il peut fortement varier selon les départements. Dans certaines zones rurales, la proximité des maternités peut s'avérer beaucoup moins évidente et conduire au drame.

C'est ce qu'il s'est passé dans le 19 octobre dernier dans une commune du Lot où un nouveau-né est décédé sur le trajet de la maternité. Repris tour à tour par les différents politiques, ce drame relance la polémique sur la désertification médicale en France.

10 % de maternité en moins en 10 ans

En 1975, 1375 maternités étaient recensées en métropole. Elles n'étaient plus que 679 en 2001 et 535 en 2010 selon les données de la Drees, soit une baisse de 10 % en 10 ans. En parallèle, le nombre d'accouchements a progressé de 5 %.

Comme pour les autres établissements médicaux, ce sont essentiellement les petites maternités qui disparaissent. Aujourd'hui encore, les soins sont de plus en plus regroupés dans de grosses structures, généralement dans les grosses villes.

Dans son étude, la Drees souligne toutefois une certaine compensation de ces fermetures par une baisse générale de la durée moyenne des séjours (- 11 % en 10 ans). Pour la Drees, « les maternités sont désormais moins nombreuses, mais mieux équipées » qu'il y a 10 ans.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Les dispositifs de soutien administrés par la Protection Maternelle Infantile évoluent régulièrement, restez avertis de ces changements en général départementaux sur AlloPmi.

Publicité