Menu Search

Les infirmières-puéricultrices en colère

Article publié le 02/07/2013 à 14:12

La réforme du diplôme d’État de puéricultrice se fait toujours attendre et les infirmières-puéricultrices sont bien décidées à se faire entendre. Un appel à la grève a été lancé, par l’ANPDE pour le 13 juillet prochain.

Les infirmières-puéricultrices en colère

Une grève le 13 juillet 2013

L’idée d’une réforme du diplôme d’État de puéricultrices était dans les esprits de tous lors des 38es journées nationales d’études de l’association nationale des puéricultrices diplômées et des étudiants (ANPDE) organisées du 19 au 21 juin 2013.

Face à cette situation, Sébastien Colson, président de l’ANPDE, a appelé à un mouvement de grève le 13 juillet prochain, rappelant au passage que les puéricultrices n’avaient toujours pas de « lettre de cadrage » pour déterminer la durée de la formation.

La mobilisation est prévue à partir de 13 heures devant le ministère des Affaires sociales. L’ANDPE a précisé qu’il ne s’agissait que de la première action et qu’il « y en aura d’autres » tant qu’ils « n’obtiendront pas gain de cause ».

Une formation vieille et inadaptée

Les puéricultrices réclament en effet un changement dans leur formation qui n’a pas évolué et qui est actuellement inadaptée aux besoins des familles et du personnel rappelle un communiqué de presse de l’association.

Toujours selon cette source, les compétences nécessaires à ce métier ne correspondent plus au programme de la formation, c’est pourquoi cette réforme est attendue par tous les professionnels.

Image : Flickr (Salim Fadhley/CC-by-sa)

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

L'actualité des centres de Protection Maternelle Infantile est relayée dans ces pages : mesure de protection sanitaire des familles, événements locaux animés par les PMI, etc.

Publicité