Menu Search

La revue de presse du mois de décembre 2014

Article publié le 05/01/2015 à 15:24

L'actualité de ce mois-ci est riche dans le secteur des maternités entre affaires judiciaires, grèves et suppressions de postes voire même d'établissements.

La revue de presse du mois de décembre 2014

Une sage-femme de Saint-Priest a attiré l'attention de la Sécurité Sociale dans la mesure où elle a facturé des actes sur des patientes âgées s'élevant à plus de 280 000 €.

Une femme ayant accouchée à la maternité de Montbelliard a décidé de porter plainte contre la maternité. La sage-femme qui l'a prenait en charge lui a administré des médicaments contre-indiqués qui lui ont provoqué malaises et nausées.

Un procès inédit s'est ouvert le 2 décembre à Grasse : deux familles ont assigné en justice la maternité de Cannes pour avoir échangé leurs bébés à la naissance en 1994. Le jugement sera rendu le 10 février 2015.

La cour d'appel de Pau a remis en liberté l'anesthésiste responsable du décès par arrêt cardiaque d'une patiente ayant accouchée par césarienne à la maternité d'Orthez. L'anesthésiste a admis avoir procédé à l'accouchement alors qu'elle était sous l'emprise de l'alcool. La maternité d'Orthez a définitivement fermé ses portes en octobre.

La maternité de la Côte Fleurie de Criqueboeuf a également fermé. Les femmes enceintes devront désormais accoucher au Havre, à Lisieux ou à Caen.

L’ARS, la Haute autorité de santé ainsi que la direction de l’hôpital d’Avranches ont décidé de supprimer 7 lits dans la maternité de l’hôpital d’Avranches et 5 postes dans le service de gynéco-obstétrique. Un déficit de l’hôpital serait la cause de ces suppressions.

Après une grève de plus de 20 jours, le personnel de la maternité de Foix a gagné son combat contre la direction qui souhaitait réduire le nombre de lits ainsi que les effectifs. Sur les 6 lits qui devaient être supprimés, 4 sont maintenus. Les postes qui étaient menacés sont conservés.

Fait positif de ce mois-ci, les sages-femmes ont obtenu une revalorisation de leur diplôme. Dès la fin de l'année universitaire 2014-2015, les sages-femmes ayant terminé leur formation verront leur diplôme d'Etat reconnu au niveau master (bac +5).

Photo : Flickr Université de Montréal - Relations de presse (CC by-nc-sa)

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Suivez l'information récente sur les protection sanitaires qui sont proposées aux familles grâce aux centres de la Protection maternelle et infantile.

Publicité