Menu Search

La maternité des Lilas plus que jamais menacée

Article publié le 24/06/2011 à 18:27

On croyait la situation réglée avec la validation par le ministère de la santé du projet de rénovation-agrandissement de la maternité des Lilas en Seine-Saint-Denis. La suspension du projet prononcée par l'ARS pourrait pourtant signer la fin de la maternité.

La maternité des Lilas plus que jamais menacée

Un projet fondamental

Largement réputé au niveau départemental mais également régional, la maternité des Lilas en Seine-Saint-Denis dispose cependant de locaux inadaptés. Datant de plus de 50 ans et malgré quelques travaux, les bâtiments ne sont en effet plus aux normes, un motif suffisant de fermeture de l'établissement. "Nous avons atteint notre capacité maximum de fonctionnement. Si on ne se développe pas c’est notre survie qui est en jeu. Pour rentrer dans nos frais, nous devons nous agrandir" explique ainsi la chef du service d'obstétrique, le docteur Marie-Laure Brival.

Paradoxalement,  la maternité continue de séduire les futurs parents avec une augmentation des naissances dans ses services de 11% en seulement 3 ans. Ainsi, la demande est là il ne manque plus que les moyens. Arrivant au bout d'un projet de 4 ans, la direction a ainsi réussi à obtenir la bénédiction de la ministre de la Santé , Roselyne Bachelot dans le cadre du plan Hôpital 2012.

Dans les faits, la maternité souhaitait en plus d'une mise aux normes ouvrir un pôle  de chirurgie gynécologique et s'agrandir de plus de 3600 m² , offrant ainsi une plus grande capacité d'accueil.

Une mise à mort

Faisant fi du soutien apporté par le ministère, et de la solidité du projet (basé sur une offre de qualité et une demande conséquente, l'agence régionale de santé (ARS) d'Ile-de-France dirigée par l'ancien ministre Claude Évin, a décidé sans grandes explications de suspendre le projet.

"Entre le moment où ont été donnés les accords, il y a trois ans, et notre décision, des événements nous ont conduits à mener deux missions d’inspection, dont les conclusions nous ont convaincus qu’il faut penser à une autre solution" a simplement expliqué l'un des sers représentants auprès interrogé par le quotidien Le Parisien.

Souhaitant à tout pris éviter l'annulation pure et dure des travaux qui signifierait une fermeture de la maternité, un comité de soutien c'est immédiatement mis en place.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Les dispositifs de soutien administrés par la Protection Maternelle Infantile évoluent régulièrement, restez avertis de ces changements en général départementaux sur AlloPmi.

Publicité