Menu Search

La grossesse des femmes nées prématurées est plus risquée

Article publié le 10/01/2013 à 18:57

Une étude canadienne a analysé le déroulement de la grossesse chez les femmes nées avant terme. Les résultats ont montré que celles-ci avaient plus de risques d’avoir des complications pendant leurs grossesses.

La grossesse des femmes nées prématurées est plus risquée

Plus de risques de complication

Depuis quelques années, les chercheurs savaient déjà que les femmes ayant un faible poids à la naissance avaient plus de risques d’avoir des problèmes de santé pendant leur gestation. Les résultats d’une étude canadienne ont confirmé ces appréhensions.

Un lien entre la naissance prématurée de ces femmes et les complications pendant leurs grossesses a donc été montré. Par exemple, selon les chercheurs, pour une femme qui est née avant trente-deux semaines de gestation, c’est un risque sur cinq.

Les principales complications que ces grossesses peuvent entrainer sont l’hypertension, le diabète, ou encore une pré-éclampsie aussi dangereuse pour le fœtus que pour la mère. Les scientifiques expliquent que ces risques augmentent en fonction du degré de prématurité de la mère.

Les chercheurs préconisent donc aux femmes étant nées avant terme d’être vigilantes pendant leurs grossesses et d’être suivies. Selon les professionnels de santé, cette recherche apporte un nouveau point de vue en démontrant que le seul facteur prématurité peut avoir des effets sur la grossesse.

Une étude comparative

L’équipe d’Anne-Monique Nuyt, spécialiste et chercheuse en néonatologie au CHU Sainte-Justine et à l’Université de Montréal, a étudié les conditions de grossesses de 7 405 femmes nées avant 37 semaines de gestation.

Ces données ont ensuite été comparées avec celles de plus de 14 000 femmes nées à terme. À noter que chez une femme née à terme il y a 1 risque sur 10 de complications.Les femmes des 2 groupes devaient avoir donné naissance à au moins un enfant entre 1987 et 2008.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Suivez les événements départementaux ou locaux qu'organisent régulièrement les centres de la Protection Maternelle Infantile, comme les réunions de sensibilisation ou d'information sur la protection sanitaire.

Publicité