Menu Search

Grossesse : le rôle essentiel de l'acide folique

Article publié le 22/06/2012 à 17:34

Selon une équipe de chercheurs américains, une prise quotidienne d'acide folique aussi appelée vitamine B9 durant la grossesse réduirait les risques d'autisme chez le nouveau-né.

Grossesse : le rôle essentiel de l'acide folique

Une vitamine essentielle au développement de l'enfant

Depuis quelque temps déjà, les effets bénéfiques de l'acide folique sur le développement de l'enfant étaient connus par la communauté scientifique et médicale.

En plus de prévenir les déformations du tube neural et de diminuer les risques de fausses couches, les vitamines B9 limiteraient significativement les risques de troubles du spectre autistique (TSA).

Présente dans beaucoup d'aliments, l'acide folique existe aussi sous forme de supplément alimentaire. En moyenne, les médecins préconisent un apport quotidien d'au moins 600 microgrammes durant le 1er mois de grossesse.

Menée par les chercheurs de l'université californienne « Davis MIND Institute de Sacramento » et publiée dans la prochaine édition de « The American Journal of Nutrition », l'étude vient en fait en complément d'une autre étude américaine, publiée elle dans la revue Epidemiology, et confirme l'effet bénéfique de la vitamine B9 face à l'autisme.

En 2009, un lien avait déjà été démontré entre un faible niveau d'acide folique chez la mère pendant sa grossesse et le développement de troubles du déficit de l'attention avec hyperactivité (TDAH) chez les enfants.

Au naturel, cette vitamine se retrouve essentiellement dans la levure, les haricots blancs, les petits pois, les fèves et dans les foies (foie gras, de veau, d'agneau ou encore de boeuf).

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Ce flux d'actualités consacré à la Protection Maternelle Infantile vous tient au courant du niveau de protection sanitaire dont vous pouvez disposer avec les centres PMI.

Publicité