Menu Search

Du gaz cancérogène dans les maternités

Article publié le 17/11/2011 à 14:26

D'après une enquête du Nouvel Observateur, l'oxyde d’éthylène, un gaz classé comme cancérogène depuis 1994 continuerait d'être utilisé en masse pour la stérilisation des tétines de biberons dans les maternités.

Du gaz cancérogène dans les maternités

Un procédé de stérilisation interdit

Certaines sociétés mettraient elles la vie de nourrissons en danger ? L'enquête réalisée Nouvel Observateur et publiée ce 17 novembre laisse à croire que oui. Le quotidien dénonce ainsi l'utilisation encore massive et pourtant illégale d'oxyde éthylène pour la stérilisation de produits de type téterelles, tétines ou encore sucettes pour prématurés.

Depuis une quarantaine d'années, l'utilisation d'oxyde éthylène est reconnue comme dangereuse. Une circulaire du 7 décembre 1974  (publiée au Journal officiel du 10 janvier 1980), employant le terme de "danger inhérent"appelait déjà à la prudence quant à l'utilisation de ce gaz pour stériliser certains objets pouvant entre en contact avec l'organisme des malades et du personnel soignant.

20 ans plus tard, en 1994, le Centre international contre le cancer a même classé l'oxyde d'éthylène dans le "groupe 1 des agents cancérogènes chez l'homme".

Depuis 2010 son utilisation est interdite par la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans une lettre adressée à l'agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) et à la direction générale de la Santé (DGS).

Un procédé encore largement utilisé

Malgré les dangers encourus pour les nouveaux-nés, un grand nombre de maternité utilisent encore  des produits stérilisés par ce procédé. En témoigne le groupe français Cair, fournisseur de tétines et biberons stérilisés "exclusivement " selon cette méthode. Pour l'année 2010 , le directeur du développement de Cair présente ainsi un nombre de vente de l'ordre de "4 millions de tétines et 300.000 téterelles".

Un constat d'autant plus effrayant qu'il concerne aussi le secteur public , puisque un appel d'offre de 2010 de l'assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), un établissement public gérant, entre autre, l'approvisionnement d'hôpitaux et maternités d'Ile-de-France, a été remporté par la société Cair et une homologue belge Beldico, recourant également au procédé cancérogène.

Au total, 2 163 800 tétines et biberons stériles à usage unique, 45 500 téterelles et 11 600 tétines et sucettes pour prématurés auraient ainsi été livrés.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

L'actualité des centres de Protection Maternelle Infantile est relayée dans ces pages : mesure de protection sanitaire des familles, événements locaux animés par les PMI, etc.

Publicité