Menu Search

Des tests sanguins sur la mère pourraient remplacer l'amniocentèse

Article publié le 11/08/2011 à 18:39

Utilisé pour déceler les possibles anomalies génétiques du bébé et parfois pour déterminer son sexe, l'amniocentèse, parfois risquée pourrait bientôt être remplacée par de "simples" tests sanguins.

Des tests sanguins sur la mère pourraient remplacer l'amniocentèse

Un test moins risqué pour l'enfant

Déjà utilisé officieusement, c'est dire sans reconnaissance scientifique, l'analyse ADN via le prélèvement de sang maternel  a été reconnu efficace  par une équipe de chercheurs ayant compilés  et analysés pas moins de 57 études sur le sujet.

Selon Stéphanie Devaney, des Instituts Nationaux américains de la santé (NIH), membre de cette équipe de recherche, "le recours à l'analyse du sang maternel pour déterminer sans danger et avec une très grande fiabilité le sexe du fœtus, réduirait le nombre des pertes du fœtus résultant de l'amniocentèse et devrait être bien accueilli par les femmes enceintes portant des fœtus présentant un risque d'anomalies génétiques liées au sexe".

Fiable entre 95 et 99% pour déterminer le sexe de l'enfant après seulement cinq à sept semaines de grossesse, ces tests s'avèrent surtout utiles pour déterminer les possibles anomalies génétiques dont pourrait souffrir le bébé.

En France, malgré leur "non reconnaissance" scientifique  ou "évaluation officielle" ces tests sont largement utilisés dans les cliniques. Il en est de même en Espagne, Grande-Bretagne et Pays-Bas. Ces tests seraient également en vente libre sur Internet, mais jusqu'alors sans réelle valeur médicale.

À propos des actualités

AlloPMI est site indépendant des centres PMI.

Ce flux d'actualités consacré à la Protection Maternelle Infantile vous tient au courant du niveau de protection sanitaire dont vous pouvez disposer avec les centres PMI.

Publicité